En jurant, nous ne communiquons pas seulement le sens d’une phrase, mais aussi notre réponse émotionnelle. Le fait de jurer nous permet également d’exprimer la colère, le dégoût ou la douleur, ou d’indiquer à quelqu’un de se rétracter, sans avoir recours à la violence physique. Une étude indique qu’au cours d’une dispute, l’utilisation du blasphème peut mener à une plus grande efficacité et à une plus grande persuasion !

Etude sur les jurons

Des études ont démontré que ceux qui jurent ont des niveaux d’intégrité plus élevés et peuvent, à leur tour, être des gens beaucoup plus honnêtes. A cet effet, David Stillwell de l’Université de Cambridge, estime que la liaison entre le juron et l’honnêteté est délicate. Une personne qui jure est souvent mal vue. Cependant, elle ne filtre pas son langage ni son point de vue pour être mieux considérée. Elle est franche et honnête. D’ailleurs, Les chercheurs ont désigné certains politiciens, comme adeptes de jurons et qui n’hésitent pas à les utiliser pour exprimer leurs points de vue.