,

✔️😢😢

L’enquête a révélé que l’enfant avait évoqué auprès de sa famille très récemment la question de sa sexualité et le fait qu’il aimait les garçons comme les filles. L’hypothèse d’un lien entre cette révélation et le décès de l’enfant est approfondie par la police.

source : laist.com

Si pour le moment ni la mère ni le beau-père du petit garçon n’ont été reconnus coupables, de nombreux témoignages soutiennent l’hypothèse qu’Anthony et ses frères et sœurs étaient victimes de maltraitance. D’après le Los Angeles Time, 16 appels avaient été passés aux services sociaux à propos de cette famille depuis 2013 dont 13 explicitement à propos d’Anthony. La tante d’Anthony elle même avait informé les services de l’enfance de possibles abus sexuels et psychologiques sur les enfants de cette famille après que ceux-ci lui aient raconté qu’ils avaient du manger les ordures.

Aujourd’hui, toujours profondément choquée par cet événement et en attente des résultats de l’enquête la tante d’Anthony honore la mémoire et le courage de son neveu d’avoir fait son coming-out dans de telles circonstances.

Une telle histoire ne peut que pousser à nous aimer les uns les autres, à accepter les différences de chacun et à essayer de les comprendre plutôt qu’à les rejeter. Être différents est une richesse qui nous fait tous grandir alors nourrissons nous de ce que chacun peut nous apporter !

Partage cet article a tes potes et à tes connaissances, Anthony mérite qu’on parle de lui, de son courage dans une situation aussi compliquée. On espère que les gens les plus obtus d’esprit s’ouvriront et ressentiront comme nous la profonde tristesse de cet article en le lisant puis seront plus tolérants envers tout un chacun.

✔️😮

la fréquence à laquelle vous devez faire l’amour selon votre âge !