,

Un papa tweete sur sa sortie scolaire hilarante avec 60 enfants au muséum

 » Monsieur, je veux aller faire pipiiiii ! « 

À l’occasion d’une sortie au muséum dans l’école de sa fille, un papa s’est proposé pour être accompagnant et aider les profs pour encadrer 60 enfants. Il pensait passer une bonne journée mais au bout de cinq minutes, il a regretté sa gentillesse. Découvrez le résumé hilarant de sa journée dans cet article.

papa, sortie, scolaire

source : twitter.com @simonfromharlow

tweet simon, smith

 » Profs et assistants de profs.  Vous avez tout respect. J’ai assisté à et ai vécu une grosse quantité de merde aujourd’hui.

8h40. J’ai signé un accord de risques et j’ai promis de ne pas prendre de photos. Nous allons au MUSEUM DE SCIENCES ! 8h47. Les enfants sont tous envoyés aux toilettes avant d’aller dans le bus. Apparemment aucun n’a besoin d’y aller.

J’ai six enfants dans mon groupe. Un des garçons vient juste de m’appeler  » fréro « . 
Ah. Les places du bus ont toutes de ceintures maintenant. Cela cause une quantité sans précédent de merde. On m’a placé à côté du  » fréro  » et il vient de me dire qu’il a le mal des transports.

Nous avons voyagé moins d’un kilomètre et trois enfants ont besoin d’aller aux toilettes. Au bout d’un kilomètre, la plupart des lunchs sont mangés et approximativement 30% des occupants du bus ont besoin d’aller aux toilettes. DES PETS. Des pets ont lieu. OH MON DIEU MAIS QU’EST CE QUE CES GARCONS MANGENT ?

Nous ne sommes même pas à un tiers de notre trajet pour ce voyage et je suis prêt à casser une fenêtre et à me jeter sur l’autoroute. Encore plus de pets. Le blâme est attribué à un enfant par tout le groupe. Si cette odeur rancie est le travail d’un seul garçon alors WOW. C’est comme un cimetière médiéval.

Des pleurs maintenant. Une fille pleure à cause de l’odeur. Ma propre fille vient de trouver mon regard. C’était un sinistre. Je suis presque sûr qu’elle a murmuré :  » Espèce de dégueu « .

Quelqu’un a été malade. Accompagnez une sortie scolaire qu’ils disaient. Devenez volontaire qu’ils disaient. CE SERA FUN DISAIENT-ILS !

Conversation glanées dans la bus :
Est ce qu’on arrive bientôt ?
Est-ce que la reine vit ici ? (à chaque gros bâtiment)
Pourquoi est ce que tout le monde n’est pas riche ? 
Mon papa a rencontré cet homme de Nirvana une fois
Pourquoi y-a-t-il autant de gens ?

Non, nous ne sommes pas presque arrivés. Les enfants ont repéré un McDonalds et une acclamation de masse est en cours. Ils ont complètement perdu la tête. Nous venons de nous garer et un de mon groupe a été malade. MON DIEU.

Marcher trois étages d’escaliers avec 60 enfants de 10 ans c’était comme être de retour à l’armée. ON PEUT CONTINUER. PERSONNE N’A ÉTÉ LAISSE DERRIÈRE.

D’autres conversations :

J’ai faim
J’ai soif
Si je tombe ici, est ce que je vais mourir ?
J’ai oublié mon déjeuner.
Parfois quand je fais caca il y a des cacahuètes dedans.

Deux dans mon groupe pleurent car ils ont mal au pied. Ma fille rigole maniaquement chaque fois que je croise son regard.

Ce dernier groupe de gamins qui vomissent a entraîné une réaction en chaîne et d’autres enfants vomissent et il y a beaucoup de pleurs.

 » MONSIEUR, VOUS AVEZ DES POILS PUBIENS ? » 

C’est bon. J’en peux plus. Il n’y aura pas de prochaine fois. Jamais plus. JAMAIS JAMAIS PLUS. « 

papa, fin, saoulé

source : https://twitter.com/simonfromharlow/

Ce n’est pas demain qu’on reverra ce brave monsieur dans un car scolaire, et on le comprend, ça doit être une sacrée aventure !

Partage cet article à tes enfants qui ont déjà accompagné des sorties scolaires/bossé dans des colonies de vacances, ils comprendront ce que ce monsieur a ressenti !

la fréquence à laquelle vous devez faire l’amour selon votre âge !

A 86 ans, elle fonce dangereusement à 160 km/h, au volant de sa Twingo