• ,

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup


    © Eestimaa Loomakaitse Liit / Facebook  

    Un acte héroïque

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Eestimaa Loomakaitse Liit / Facebook  

    Les héros de ce sauvetage sont trois travailleurs qui accomplissaient leur journée de travail, comme n’importe quel autre jour. En se rendant compte que ce qu’ils croyaient être un chien ne parvenait pas à sortir du fleuve et qu’il était en train de se noyer, ils n’ont pas hésité une seule seconde et ils ont couru à sa rescousse. En brisant la glace qui commençait à envahir ses extrémités, ils ont réussi à le libérer et ils l’ont rapidement séché avec une serviette. Ils l’ont ensuite fait monter dans leur voiture et l’ont placé sur la partie inférieure du siège (car il pesait très lourd), pour l’emmener chez le vétérinaire, savoir comment il allait et s’il s’était blessé.

    Attendez, ce chien a de très grandes pattes…

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Eestimaa Loomakaitse Liit / Facebook  

    Sur le chemin les conduisant à la clinique vétérinaire, les trois hommes qui accompagnaient l’animal dans la voiture ont remarqué que ses pattes étaient très grandes comparées à celles d’un chien de cette taille, quand bien même il aurait été issu d’une race particulière. Ils ont alors commencé à douter, car les caractéristiques de l’animal ressemblaient plus à celles d’un loup qu’à celles d’un chien. “Il dormait sur mes jambes, et lorsqu’il a voulu les étirer, il a levé la tête seulement un moment”, a commenté Rando Kartsepp, l’un des sauveteurs. Durant le reste du trajet, l’animal est resté calme.

    Les soins et l’attention vétérinaire lui ont sauvé la vie

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Eestimaa Loomakaitse Liit / Facebook  

    En arrivant chez le vétérinaire, ils ont demandé à savoir s’il y avait une anomalie quelconque à propos de sa santé. Le vétérinaire les a informé que l’animal avait une pression artérielle très basse, ce qui pouvait expliquer son comportement étrangement docile. Les personnes qui l’ont secouru ont partagé leurs inquiétudes quant à la nature de ce “grand chien”, mais à eux seuls, ils n’ont pas pu déterminer s’il s’agissait bien d’un loup. Puis un chasseur expérimenté a été appelé pour résoudre leurs doutes, et il a confirmé qu’il s’agissait bien d’un loup âgé d’environ un an.

    Pour la sécurité de tous, il a été placé en cage, car mieux vaut prévenir que guérir

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Eestimaa Loomakaitse Liit / Facebook  

    En confirmant les doutes de tout le monde, les vétérinaires ont décidé qu’il valait mieux mettre l’animal en cage, au cas où il redeviendrait sauvage, pour continuer le traitement et les soins. Lorsque les vétérinaires s’occupaient de lui, il n’a aucunement résisté, et on attendait de pouvoir à un moment donné, le libérer dans la nature pour qu’il s’habitue à nouveau à son habitat naturel.

    La libération et le suivi de sa santé grâce à un GPS

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Marko Kübarsepp / Postimees  

    Après le traitement qui impliquait de récupérer des forces et de retrouver une santé stable, le loup a enfin été libéré. L’Union Estonienne pour la Protection des Animaux (EUPA) s’est chargée de toutes les dépenses vétérinaires qui ont été requises pour remettre le loup sur pied, et elle a confirmé qu’il était en bonne santé. Afin de suivre son état, un GPS a été installé sur son coup pour le suivre à la trace et ne pas le perdre de vue.

    Une fin heureuse et une vie hors de danger

    Des travailleurs ont sauvé la vie à un “gros chien”, et en le sortant de l’eau glacée, ils ont en fait découvert que c’était un loup

    © Marko Kübarsepp / Postimees  

    Ce loup sera très certainement gravé pour toujours dans les mémoires. L’Estonie est un pays caractérisé par une population de loup assez dense, et en 2018, cet animal a été déclaré comme animal national par un groupe d’associations qui cherchent à le préserver. “Nous sommes heureux de l’issue de cette histoire, et nous souhaitons remercier tous les participants, surtout ces hommes qui ont secouru le loup mais aussi les vétérinaires de la clinique qui n’ont pas eu peur d’octroyer des soins à un animal sauvage”, ont dit les adhérents de l’EUPA. Aujourd’hui, l’animal est libre et est retourné dans son foyer. La vie lui a donné une seconde chance, et en même temps, a enseigné à beaucoup de gens à être solidaires. Le risque que ces travailleurs ont pris en a valu la peine.

    Qu’aurais-tu fait dans une situation similaire ? Donne-nous ta réponse dans les commentaires.

  • ,

    A 86 ans, elle fonce dangereusement à 160 km/h, au volant de sa Twingo

    ** ADVANCE FOR THURSDAY, JUNE 10 ** Dorothy Wulfers, 87, who learned to drive a Model T Ford at age 15, prepares to pull out of her parking space June 4, 2004, in Morgantown, W.Va. Wulfers said only she and God will decide when she stops driving. (AP Photo/Dale Sparks). HOUCHRON CAPTION (06/13/2004): Dorothy Wulfers, 87, has been behind the wheel for 72 years and says her skills are as sharp as ever. « If there would become a doubt in my mind, then I would give it up, » Wulfers said.

    Vers 20h30, mardi soir les gendarmes de Marmande ont été surpris lorsqu’il ont rédigé la contravention d’une conductrice.

    Informés par des automobilistes qu’une Twingo en provenance de Vieux-Boucau dans les Landes roule dangereusement et très vite, les gendarmes se lancent à la poursuite du véhicule.

    .

    .

    Le conducteur de la voiture ne respectait la signalisation des routes de campagne et d’agglomération, ni les limitations de vitesse.

    D’après Sud-Ouest, les gendarmes ont réussi à intercepter le véhicule fou entre Miramont-de-Guyenne et Eymet sans qu’aucun accident ne se soit produit.

    Ils découvrent alors au volant une dame de 86 ans !

    OKLM

    .

    Elle a fait des pointes à 160 km/h en agglomération, grillant feux et stops. 

    Une procédure a été lancée pour que son permis de conduire lui soit retiré.

    .

    .

    Source : Europe1

  • ,

    Un papa tweete sur sa sortie scolaire hilarante avec 60 enfants au muséum

     » Monsieur, je veux aller faire pipiiiii ! « 

    À l’occasion d’une sortie au muséum dans l’école de sa fille, un papa s’est proposé pour être accompagnant et aider les profs pour encadrer 60 enfants. Il pensait passer une bonne journée mais au bout de cinq minutes, il a regretté sa gentillesse. Découvrez le résumé hilarant de sa journée dans cet article.

    papa, sortie, scolaire

    source : twitter.com @simonfromharlow

    tweet simon, smith

     » Profs et assistants de profs.  Vous avez tout respect. J’ai assisté à et ai vécu une grosse quantité de merde aujourd’hui.

    8h40. J’ai signé un accord de risques et j’ai promis de ne pas prendre de photos. Nous allons au MUSEUM DE SCIENCES ! 8h47. Les enfants sont tous envoyés aux toilettes avant d’aller dans le bus. Apparemment aucun n’a besoin d’y aller.

    J’ai six enfants dans mon groupe. Un des garçons vient juste de m’appeler  » fréro « . 
    Ah. Les places du bus ont toutes de ceintures maintenant. Cela cause une quantité sans précédent de merde. On m’a placé à côté du  » fréro  » et il vient de me dire qu’il a le mal des transports.

    Nous avons voyagé moins d’un kilomètre et trois enfants ont besoin d’aller aux toilettes. Au bout d’un kilomètre, la plupart des lunchs sont mangés et approximativement 30% des occupants du bus ont besoin d’aller aux toilettes. DES PETS. Des pets ont lieu. OH MON DIEU MAIS QU’EST CE QUE CES GARCONS MANGENT ?

    Nous ne sommes même pas à un tiers de notre trajet pour ce voyage et je suis prêt à casser une fenêtre et à me jeter sur l’autoroute. Encore plus de pets. Le blâme est attribué à un enfant par tout le groupe. Si cette odeur rancie est le travail d’un seul garçon alors WOW. C’est comme un cimetière médiéval.

    Des pleurs maintenant. Une fille pleure à cause de l’odeur. Ma propre fille vient de trouver mon regard. C’était un sinistre. Je suis presque sûr qu’elle a murmuré :  » Espèce de dégueu « .

    Quelqu’un a été malade. Accompagnez une sortie scolaire qu’ils disaient. Devenez volontaire qu’ils disaient. CE SERA FUN DISAIENT-ILS !

    Conversation glanées dans la bus :
    Est ce qu’on arrive bientôt ?
    Est-ce que la reine vit ici ? (à chaque gros bâtiment)
    Pourquoi est ce que tout le monde n’est pas riche ? 
    Mon papa a rencontré cet homme de Nirvana une fois
    Pourquoi y-a-t-il autant de gens ?

    Non, nous ne sommes pas presque arrivés. Les enfants ont repéré un McDonalds et une acclamation de masse est en cours. Ils ont complètement perdu la tête. Nous venons de nous garer et un de mon groupe a été malade. MON DIEU.

    Marcher trois étages d’escaliers avec 60 enfants de 10 ans c’était comme être de retour à l’armée. ON PEUT CONTINUER. PERSONNE N’A ÉTÉ LAISSE DERRIÈRE.

    D’autres conversations :

    J’ai faim
    J’ai soif
    Si je tombe ici, est ce que je vais mourir ?
    J’ai oublié mon déjeuner.
    Parfois quand je fais caca il y a des cacahuètes dedans.

    Deux dans mon groupe pleurent car ils ont mal au pied. Ma fille rigole maniaquement chaque fois que je croise son regard.

    Ce dernier groupe de gamins qui vomissent a entraîné une réaction en chaîne et d’autres enfants vomissent et il y a beaucoup de pleurs.

     » MONSIEUR, VOUS AVEZ DES POILS PUBIENS ? » 

    C’est bon. J’en peux plus. Il n’y aura pas de prochaine fois. Jamais plus. JAMAIS JAMAIS PLUS. « 

    papa, fin, saoulé

    source : https://twitter.com/simonfromharlow/

    Ce n’est pas demain qu’on reverra ce brave monsieur dans un car scolaire, et on le comprend, ça doit être une sacrée aventure !

    Partage cet article à tes enfants qui ont déjà accompagné des sorties scolaires/bossé dans des colonies de vacances, ils comprendront ce que ce monsieur a ressenti !

  • ,

    ✔️😢😢

    L’enquête a révélé que l’enfant avait évoqué auprès de sa famille très récemment la question de sa sexualité et le fait qu’il aimait les garçons comme les filles. L’hypothèse d’un lien entre cette révélation et le décès de l’enfant est approfondie par la police.

    source : laist.com

    Si pour le moment ni la mère ni le beau-père du petit garçon n’ont été reconnus coupables, de nombreux témoignages soutiennent l’hypothèse qu’Anthony et ses frères et sœurs étaient victimes de maltraitance. D’après le Los Angeles Time, 16 appels avaient été passés aux services sociaux à propos de cette famille depuis 2013 dont 13 explicitement à propos d’Anthony. La tante d’Anthony elle même avait informé les services de l’enfance de possibles abus sexuels et psychologiques sur les enfants de cette famille après que ceux-ci lui aient raconté qu’ils avaient du manger les ordures.

    Aujourd’hui, toujours profondément choquée par cet événement et en attente des résultats de l’enquête la tante d’Anthony honore la mémoire et le courage de son neveu d’avoir fait son coming-out dans de telles circonstances.

    Une telle histoire ne peut que pousser à nous aimer les uns les autres, à accepter les différences de chacun et à essayer de les comprendre plutôt qu’à les rejeter. Être différents est une richesse qui nous fait tous grandir alors nourrissons nous de ce que chacun peut nous apporter !

    Partage cet article a tes potes et à tes connaissances, Anthony mérite qu’on parle de lui, de son courage dans une situation aussi compliquée. On espère que les gens les plus obtus d’esprit s’ouvriront et ressentiront comme nous la profonde tristesse de cet article en le lisant puis seront plus tolérants envers tout un chacun.

  • ,

    ✔️😮

    Voici le classement des personnes les plus difficiles à aimer selon leur signe du zodiaque.

    La quête du véritable amour n’est pas toujours facile. Vous passez parfois par plusieurs relations qui échouent pour finalement trouver l’amour de votre vie. Alors que certaines personnes sont faciles à aimer, d’autres rendent ce processus beaucoup plus difficile. En fait, cela dépend de la personnalité de chacun, mais aussi de son signe du zodiaque, d’après l’astrologie !

    1. Vierge

    En matière d’amour, le signe de la Vierge est le plus difficile à aimer. Il est très autonome et aborde les relations amoureuses de manière très spéciale. Les Vierge gardent les nouvelles connaissances à distance jusqu’à ce qu’ils soient sûrs de pouvoir leur faire confiance. C’est pour cette raison qu’ils ne sont pas les personnes les plus faciles à aimer. Une fois que les natifs de la Vierge ont confiance et aiment quelqu’un, ce sont des partenaires formidables, mais il leur faut un certain temps pour y arriver.

    2. Scorpion

    Les natifs du Scorpion sont mystérieux et ne savent pas ce qu’ils veulent, ce qui fait d’eux des personnes difficiles à comprendre par la plupart des gens. Les Scorpion viennent juste après les Vierge quand il s’agit des personnes les plus difficiles à aimer. Un Scorpion peut être un partenaire extrêmement épuisant, c’est pourquoi ce signe se retrouve souvent célibataire. Les Scorpion ne sont prêts à aucune relation sérieuse jusqu’à ce qu’ils atteignent la maturité.

    3. Sagittaire

    Il est très difficile pour un Sagittaire de s’engager dans une relation sérieuse puisqu’il n’y a pas de signe plus sournois et impulsif qu’un Sagittaire. D’une autre part, les natifs du Sagittaire sont très intéressants et leurs partenaires ne s’ennuieront jamais. Mais d’un autre côté, ils sont constamment à la recherche de nouvelles conquêtes, de nouvelles aventures et de nouvelles montées d’adrénaline. Pour cette raison, les Sagittaire ne seront satisfaits que lorsque leur partenaire partage la même vision de la vie qu’eux.

  • ,

    Voici À Quoi Ressemblait La Vieille Dame Du Titanic Quand Elle Était Jeune, Elle Était La Plus Belle Femme Du Monde.

    L’un des films les plus célèbres qui est devenu un classique a été Titanic, joué par de grands acteurs comme Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, qui nous a montré une belle histoire d’amour et l’un des événements qui ont marqué l’histoire de l’humanité, cependant, ne sont pas les seuls acteurs salués par le public, Gloria Frances Stewart, qui joue la vieille Rose était aussi l’une des actrices favorites dans ce film. Cette grande actrice a eu une vie très intéressante et une carrière prolifique tout au long de sa vie, alors nous vous en raconterons une grande partie. Gloria Frances Stewart est née le 4 juillet 1910 à Santa Monica, Californie, qui a adopté le pseudonyme de Gloria Stuart, cette actrice a commencé sa carrière après avoir joué dans quelques pièces universitaires alors qu’elle étudiait à l’Université de Berkeley, Californie, en 1930 abandonne ses études pour vivre avec son mari et sculpteur Blair Gordon Newell, à San Francisco.

    Plus tard, le couple a déménagé à Carmel, en Arizona, où l’actrice s’est mêlée à la société artistique et a commencé à jouer dans les théâtres locaux, à ce moment-là, elle a changé son nom de famille pour Stuart. Sa carrière a vraiment explosé quand elle est retournée en Californie pour étudier les arts plastiques à Pasadena Playhose où un producteur d’Universal l’a découverte et l’a engagée pour le cinéma.

    Dans les années 1930, elle a commencé sa carrière d’actrice de cinéma en travaillant avec le cinéaste d’horreur James Whale dans des films tels que A Kiss in the Mirror (1933), The Invisible Man (1933) et The Shadow House (1932). L’actrice a eu beaucoup de succès, encore plus que son mari qui n’était pas d’accord avec elle, alors ils ont divorcé en 1934. Elle ne tarde pas à se remarier, mais cette fois avec Arthur Seekman, scénariste du Scandale romain (1933), ils eurent une fille un an plus tard.

  • ,

    10 choses que les hommes détestent chez les femmes

    Les femmes ont souvent tendance à se montrer particulièrement minutieuses à propos du moindre « défaut » de l’une de leurs semblables. Elles peuvent repérer la moindre erreur ou défaillance, qu’il soit question de maquillage, de coiffure ou de vêtements. Mais qu’en est-il des hommes et notamment ceux qui ne comprennent rien à la mode ni aux choses féminines ? Remarqueront-ils aussi ces « défauts » chez une femme ?

    La réponse est oui. La plupart des hommes peuvent le voir quand une femme en fait tout simplement trop. Voici 10 excès qu’ils détestent.

    10.Coiffures trop sophistiquées

    Vous pensez peut-être qu’une femme qui se met plein de produits dans les cheveux va attirer l’attention des hommes pendant une soirée. Mais est-ce réellement le cas ? Oui, mais pas du tout dans un sens positif. La plupart des hommes préfèrent des cheveux doux et soyeux, au lieu des cheveux pleins de laque et de gels.

    9.Maquillage à outrance

    Le maquillage est fait à la base pour cacher les imperfections, les ridules et les petits défauts de la peau. Du coup, il devrait plutôt être appliqué en couche mince et uniforme, et dans un teint qui s’approche de celui de votre peau. Une utilisation excessive peut donner l’impression que vous vous êtes appliquée une couche d’argile sur le visage. Alors que dans le cas contraire, personne ne devrait être capable de dire que vous cachez des imperfections. Gardez donc à l’esprit que moins vous en mettez, mieux c’est.

    8.Cils collants

    Vous savez ce qui se passe lorsqu’une femme utilise trop de mascara. Ses cils se collent les uns autres et forment des paquets. Un tel regard n’a vraiment rien d’attirant. Utilisez du mascara de bonne qualité qui sèche rapidement et ne laisse pas ces paquets disgracieux. Après l’application, utilisez une brosse à cils pour enlever tout excès de vos cils. Les hommes aiment les yeux beaux et expressifs, libres de touffes noires.

  • ,

    Contraception : La pilule pour homme c’est désormais une réalité

    Pendant des décennies, les pilules contraceptives ont été utilisées exclusivement par les femmes. Mais selon une nouvelle étude, une pilule contraceptive masculine à la fois sûre et efficace pourrait bien être à l’horizon.

    Les résultats de l’étude ont été présentés dimanche lors de la réunion annuelle de l’Endocrine Society à Chicago. Les chercheurs ont découvert que la pilule hormonale proposée, appelée undécanoate de diméthandrolone ou DMAU, réduisait efficacement les niveaux de testostérone et d’autres hormones responsables de la production de sperme sans effets secondaires graves, selon la Dre Stephanie Page, endocrinologue à la faculté de médecine de l’Université de Washington. un auteur principal de l’étude.


    « Notre objectif – et l’objectif de chacun dans ce domaine – est de développer une méthode pour les hommes ayant des effets secondaires minimes, et le Saint-Graal serait de développer quelque chose qui présente également des avantages pour la santé des hommes », a déclaré Page.


    Il existe plusieurs options de contrôle des naissances pour les femmes, notamment les pilules hormonales, les injections et les dispositifs intra-utérins. Cependant, le menu d’options est beaucoup plus petit pour les hommes.

    « Les seules options actuellement disponibles pour les hommes sont la vasectomie, les préservatifs et le coït interrompu », a déclaré Page. « Quarante pour cent des grossesses dans le monde ne sont pas planifiées, il existe donc clairement un besoin non satisfait en contraceptifs innovants, et les hommes ont très peu d’options. »

    Une vasectomie est une intervention chirurgicale qui empêche la transmission du sperme en coupant le canal déférent, une structure qui transporte le sperme des testicules vers l’urètre. « Coït interrompu » se réfère à la méthode de retrait ou de retrait, qui est nettement moins efficace que la plupart des autres méthodes de contraception, selon les centres américains de contrôle et de prévention des maladies.