,

Cet homme avait des problèmes d’audition, vous ne devinerez jamais ce qui lui est sorti de l’oreille

Le cérumen ou cire d’oreille, cette sécrétion jaunâtre présente dans le conduit auditif, est considérée, à tort, comme étant un signe de mauvaise hygiène. Pourtant, ce n’est pas de la saleté, au contraire elle agit tel un film protecteur. Mais qu’est-ce qui fait que la « cire humaine » a si mauvaise réputation ? Et quels sont les troubles qu’on lui attribue ? Démêlons le vrai du faux !

Qu’est-ce que le cérumen et quel est son rôle ?

Cette substance est en réalité une sorte de film protecteur, hydrophobe et antiseptique, sécrétée par les glandes sébacées et sudoripares qui constituent le conduit de l’oreille externe. Le cérumen se déplace lentement le long du conduit et agit comme un agent nettoyeur, qui ramasse sur son chemin toutes les poussières, peaux mortes et autres impuretés ou corps étrangers susceptibles de causer une infection.

Le cérumen décrié à tort !

Malheureusement, la cire d’oreille n’a pas bonne presse, probablement à cause de son apparence et de son odeur peu ragoutante. C’est pourquoi nous faisons tous l’erreur d’essayer d’en éradiquer toute trace en enfonçant des coton-tige, des bouchons de stylos ou tout autre objet pointu, quitte à martyriser nos oreilles, sans savoir que souvent le cérumen se désintègre de lui-même.

L’erreur la plus courante est le nettoyage intempestif et trop profond, un faux mouvement et vous perforez votre tympan mais ce n’est pas le seul risque que vous encourez.  Les oreilles trop nettoyées fragilisent le conduit qui, débarrassé de toute trace de cire n’est plus protégé. Résultat : la peau s’irrite, se boursoufle et devient atrocement douloureuse. Souvent l’infection laisse place à un eczéma chronique.

Bouchons de cérumen : causes et symptômes

Parfois, lorsque le cérumen est sécrété en excès ou qu’il s’accumule dans les parois auditives, des bouchons d’oreille se forment. Comment les dissoudre ? Tout réside dans l’art et la manière de se nettoyer les oreilles ! Croyant bien faire, nous ne faisons que compliquer les choses en tassant le cérumen et ses résidus de poussières et de saletés dans la membrane du tympan.  La cire s’amoncèle jusqu’à former un bouchon durci qui entraîne à la longue une inconfortable baisse d’ouïe et va jusqu’à causer inflammation, œdème, bourdonnements, démangeaisons et douleurs dans le conduit de l’oreille externe.

Le port d’appareils auditifs, écouteurs ou bouchons antibruit favorisent aussi l’excès de cérumen. L’inconfort et la baisse d’audition sont d’autant plus amplifiés par l’eau ou la pression qui font gonfler le bouchon. L’ouïe revient dès l’extraction de l’excès de cérumen qui peut atteindre parfois plus de deux centimètres. Si les bouchons s’accompagnent de douleurs intenses, fortes démangeaisons, saignements ou de fièvre, allez consulter de toute urgence.  Tout rejet de liquide odorant ou purulent devrait vous alarmer !

Les personnes toxiques que vous devez absolument éviter cette année selon votre signe astrologique

Ce poison détruit vos os. Mais tout le monde en boit quotidiennement !